public

Loading...

Projet Ricsa

published by Projet RICSA

Want to create a visual like this?

Get Started
Loading
INFOGRAPHIE DES PRINCIPAUX RÉSULTATS QUANTITATIFS
ÉCHANTILLON ÉTUDIÉ
L'enquête était ouverte aux personnes de plus de soixante ans résidant en France Métropolitaine et DOM-TOM, ayant des usages numériques (quel que soit leur niveau de compétences) Ci-après, la tendance des résultats :
63%
BAC+3 ou plus
82%
Retraités
51%
Faible activité physique
57%
S'estiment en bonne santé
RÉPARTITION TERRITORIALE
Nous répartissons les répondants par la nature de leur milieu de vie, 0 représentant le milieu le plus rural et 3 le plus urbain
72%
Âgés de - 70 ans
75%
Pratiquent l'automédication
Notre enquête a permis de mettre en exergue des facteurs participant au développement des pratiques numériques chez les personnes de plus de soixante ans. Il n'existe pas de lien entre le développement de compétences numériques et l'âge, le sexe ou le milieu de vie (que ce dernier soit rural, semi-urbain ou urbain).
COMPÉTENCES NUMÉRIQUES
chance de développer des compétences numériques
Haut niveau d'éducation
chance de développer des compétences numériques
Bonne santé
6x
2x
CONSULTATION DES SITES SELON LA QUALITÉ D'INFORMATION
Nous avons classé les sites en quatre catégories : les sites de vulgarisation, à haut risque, les sites à risque (Google, forums, etc.), les sites dont l'information est vérifiée par des professionnels et les sites d'achat. Les sites de vulgarisation et à risque sont les sources les plus consultées
FRÉQUENCE DE CONSULTATION
Nous souhaitions établir un état des lieux sur le taux de consultation de sites de santé par les usagers de + 60 ans. Il apparaît que la recherche de santé sur Internet est une pratique largement adoptée par les internautes
80%
Sites de vulgarisation
75%
Sites à risque
29%
Sites Vérifiés
35%
Sites d'achat en ligne
7.4
20.5
32.6
19.5
20.0
FACTEURS ASSOCIÉS AUX RECHERCHES MÉDICALES
En croisant les résultats, nous sommes parvenus à faire émerger des éléments, dans les profils des répondants, pouvant être perçus comme des critères favorisant les pratiques de recherche de santé sur Internet
Sexe féminin
Mauvaise santé relative
Achat sur Internet
Les femmes sont 2,5 fois plus nombreuses à faire des recherches de santé en ligne que les hommes
Les usagers ayant un état de santé moyen ou faible effectuent plus de recherches que les autres
Les usagers effectuant les plus de recherches en ligne sont également ceux qui achètent le plus de produits de santé sur Internet
CAUSES DES RECHERCES SUR INTERNET
FACTEURS ASSOCIÉS À L'AUTOMÉDICATION
Les +65 ans sont le public pratiquant le plus l'automédication
Mise en doute de la parole du professionnel de santé
POURQUOI INTERNET ?
Étude financée par la Fondation MAIF pour la prévention des risques
Retrouvez-nous sur : http://risca.hypotheses.org