public

Loading...

Communiqué Dévoilement finalistes

published by aaapnb

Want to create a visual like this?

Get Started
Loading
COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate
Dévoilement des finalistes des Éloizes
L’Acadie des terres et forêts sera en fête du 2 au 6 mai 2018
Edmundston, le 10 novembre 2017 – L’Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick (AAAPNB) et la Ville d’Edmundston ont dévoilé aujourd’hui le nom des finalistes des Éloizes 2018. Les prix seront remis le samedi 5 mai lors de la Soirée des Éloizes, point culminant de l’événement qui se tiendra à Edmundston du 2 au 6 mai prochain. Les Éloizes soulignera son 20e anniversaire en 2018.

Les Éloizes met de l'avant l'excellence artistique, en célébrant la qualité et l'originalité du travail de création des artistes professionnel.le.s d'ici. Unique en son genre au Canada, Les Éloizes est le seul gala qui remet des prix dans toutes les disciplines artistiques : la danse, le théâtre, la musique, les arts visuels, les arts médiatiques et la littérature. Les Éloizes permet aussi aux artistes et aux communautés de tisser des liens et de rendre hommage à ceux et celles qui insufflent un élan au développement de l’Acadie moderne.

Enfin, c’est un événement phare qui, depuis 1998, contribue au sentiment d’appartenance et au rayonnement de l’Acadie.

Cette année, l’Académie des arts et des lettres de l’Atlantique remettra à Georges Goguen le Prix Hommage pour l’ensemble de sa carrière.

Depuis plus de 60 ans, cette figure de proue dans le secteur de l’art contemporain en Acadie n’a cessé de produire, d’explorer et d’approfondir sa recherche artistique.

Né à Moncton en 1934, il a commencé à peindre dès son adolescence. En 1955, il obtient un certificat en art commercial de l’International Correspondance School. Il poursuit sa formation artistique en suivant des cours auprès de grands maîtres, tels que Lauren Harris, Alex Colville, Jack Humphrey, Jack Nichols ou encore Frank Stella. En 1954, il devient membre de la Moncton Art Society et le demeurera jusque dans les années 80. De 1978 à 1982, il sera le représentant du Nouveau-Brunswick au Front des artistes canadiens (CARFAC).
Tout au long de sa carrière, il participera à plus de 75 expositions, dont 25 solos. À l’automne 1965, il est de la première exposition collective organisée dans la toute nouvelle Galerie d’art de l’Université de Moncton. En 1967, lors de l’exposition universelle de Montréal, il est l'un des peintres en vedette dans le pavillon des provinces de l'Atlantique, avec sept tableaux qui s'inscrivent dans sa démarche expressionniste abstraite. En 1998, la Galerie d’art de l’Université de Moncton lui a consacré une exposition rétrospective couvrant 40 ans de son œuvre. En 2011, il a fait l’objet d’une autre imposante rétrospective, 5 décennies de recherche, présentée au Centre des arts et de la culture de Dieppe.

Très engagé dans le développement des arts visuels dans la région de Moncton, il a fondé en 1970 la Mini-galerie de Radio-Canada qui sera renommée la Galerie Georges-Goguen en 1995. En 37 ans d’existence, ce lieu deviendra un incontournable pour les artistes visuels acadiens alors que plus de 470 expositions y seront présentées. Georges a été l’idéateur et l’organisateur des Cafés d’artistes, un événement public au cours duquel un artiste présente son processus de création.
« Travailler avec la municipalité d’Edmundston est un réel plaisir. La ville insuffle à l’événement son énergie et sa couleur; les élu.e.s sont passionnés, les employé.e.s sont dynamiques. Leur entrain est contagieux et nous pousse à nous dépasser. »

Carmen Gibbs
Directrice générale de l'AAAPNB
« La venue des Éloizes à Edmundston représente une occasion unique pour nous de faire la démonstration, une fois de plus, de notre capacité à tenir des événements d'envergure dans nos installations, mais aussi et surtout de participer dans ce vaste mouvement qui valorise le rôle des arts et de la culture comme véhicule de transformation socioculturelle et économique des villes. »

Cyrille Simard
Maire d'Edmundston
Les finalistes

Le vote pour Les Éloizes se déroule sous la supervision de EY (Ernst & Young), une firme indépendante, qui assure la compilation des bulletins.
- 30 -
Catherine Blondin
Coordonnatrice des Éloizes et de projets spéciaux
Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
(506) 852-3313 poste 228 ou (506) 874-1380
Renseignements
PARTENAIRES ET COMMANDITAIRES