public

Loading...

France VS démocratie

published by Raphael Jolivet

Want to create a visual like this?

Get Started
Loading
Démocratie
n'est pas (encore) une
La France
République Française
VS
Démocratie
définition
D̲é̲m̲o̲c̲r̲a̲t̲i̲e̲ :  Pouvoir (kratos) du peuple (demos) « La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.  »
A̲r̲i̲s̲t̲o̲c̲r̲a̲t̲i̲e̲: Pouvoir des meilleurs (sic) O̲l̲i̲g̲a̲r̲c̲h̲i̲e̲ : Pouvoir d'un petit nombre P̲l̲o̲u̲t̲o̲c̲r̲a̲t̲i̲e̲ : pouvoir de l'argent
Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie.
Montesquieu
Pouvoir CItoyen
néant, cédé aux «représentants» lors des élections. ➔ impuissance politique du peuple
• écriture des lois • vote des lois • révocation des élus
RepRésentatiON
D̲i̲r̲e̲c̲t̲e̲ : • Assemblées locales • Assemblées de citoyens tirés au sort • Référendums ➔Intérêt général
É̲l̲u̲s̲ : • Non représentatifs du peuple (vieux-hommes-blancs-riches) ➔ Intérêts électoraux, intérêts des lobbys
À l’instant qu’un peuple se donne des représentants, il n’est plus libre, il n'est plus.
Rousseau
Médias
• libres • indépendants • financement autonome
• contrôle de l'État (CSA, subventions, france TV, radio france, ...) • contrôle des annonceurs (auto-censure) • contrôle des actionnaires (banques, industriels, ...)
Je ne crains pas le suffrage universel : les gens voteront comme on leur dira.
Alexis de Tocqueville
Mandats
• courts, non renouvelables • non cumulables • révocables • impératifs : contrat entre le peuple (dirigeant) et les élus '(gouvernant)
• renouvelables • cumulables • non-révocables (carte blanche) • mandat impératif explicitement interdit par la constitution (article 27)
C'est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser ; il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites ;
Montesquieu
RéféRENDUMs
• d'initiative populaire (comme en suisse) • souverains
• d'initiative gouvernementale ou parlementaire • bafoués (cf 2005 / traité européen)
Constitution
• écrite par le peuple • affaiblit les pouvoirs • organise des contre- pouvoirs • protège des abus de pouvoir
• écrite par les bourgeois (1789 = révolution bourgeoise) puis amendée par des élus • entérine l'impuissance du peuple • assure l’immunité des politiciens
L'élection n'est pas la démocratie. Elle permet aux riches d'acheter le pouvoir politique (par la corruption, le financemement des campagnes politiques et le contrôle des principaux médias) Dans une vraie démocratie, les citoyens n'élisent  pas des maîtres parmi une caste présélectionnée : Ils écrivent et votent eux même les lois. Des alternatives existent : révocation des élus, référundum d'initative populaire, démocratie directe, assemblées de citoyens tirés au sort, ... Parce que ce n'est pas aux hommes de pouvoir d'écrire les règles du pouvoir, nous devons réécrire notre constitution, par une assemblée citoyenne, et donc, tirée au sort. Exigeons une vraie démocratie !