public

Loading...

Correction phonétique fle: procédures basiques

published by Michel Billières

Want to create a visual like this?

Get Started
correction phonétique par la méthode verbo-tonale
procédures basiques pour voyelles et consonnes en fle
1. diagnostic de l'erreur
Il s'effectue selon deux "axes"
énergie neuro-musculare nécessaire pour produire les sons de parole
la composition acoustique des sons met en valeur leurs hautes ou basses fréquences
conséquences : certains sons sont davantage
tendus
relâchés
clairs
sombres
En fonction du diagnostic, la correction d'une erreur segmentale s'effectue soit sur l'axe de la tension soit sur l'axe clair /  sombre
axe de la tension
axe clair/sombre
C'est le préalable à tout acte de remédiation
2. inventaire des procédés de correction à disposition
utilisation de divers éléments prosodiques
intonation rythme accents débit pause ...
recours à la gestualité dite "facilitatrice"
procédés articulatoires
les sons s'influencent réciproquement, notamment dans le cadre de la syllabe
prononciation inversée
modèle à l'opposé de l'erreur commise par l'apprenant
avec certains sons: • consonne /ʁ/ • voyelles nasales • voyelles réalisées diphtonguées
entourages facilitants
• tension / relâchement • gestes rythmiques • gestes para verbaux
3. utilisation des procédures de correction
la gestualité
influençant naturellement les segments: V (voyelles) et C (consonnes) en termes de clair/sombre et/ou de tension
deux procédés sont prioritaires et à considérer en toutes circonstances car toujours présents lors de la correction d'un son de parole
la prosodie
l'intonation
Start from scratch!
 ET geste vers le haut (main, buste, tête...)
sommet intonatif
intonation descendante
creux intonatif
 ET geste vers le bas (main, buste, tête...)
V
V
C
C
intonation montante
le rythme
syllabe accentuée
 ET geste vers le haut (main, buste, tête...)
V
V
C
V et C
syllabe non accentuée
débit accéléré
 ET geste vers le bas (main, buste, tête...)
V
V et C
 ET geste brusque vers le haut (poing, main en supination)...
V et C
débit ralenti
ET geste de détente: buste, tête, épaules vers le bas...
pause
la prononciation inversée
on propose un modèle correctif situé à l'opposé du son attendu, comme par exemple:
1. son attendu: [y]
2. erreur produite par l'élève: [u]
3. modèle proposé par l'enseignant: [i]
/i/
/y/
/u/
les entourages facilitants
principe: les sons s'influencent réciproquement notamment dans le cadre de la syllabe
s z t d
dans une syllabe de type CVC en position accentuée:
consonne précédente:
f v p b m
timbre voyelle suivante
voyelle agit sur la tension de la consonne précédente:
i e y
a ɔ o
consonne fermante: après voyelle dans même syllabe: intervient sur la quantité vocalique
p t k
f v s z ʒ
"abrègent" la durée de la voyelle
"allongent" la durée de la voyelle
la loi de position
son, syllabe à l'initiale d'énoncé:
V et C
son, syllabe en finale d'énoncé:
V et C
Infographie réalisée par
les procédés articulatoires
l'enseignant doit toujours savoir pourquoi il recourt à tel ou tel procédé et ne pas simplement appliquer une consigne. A n'utiliser que quand les autres procédures sont inefficaces.
certains sons sont corrigés par des procédés dérivés de la phonétique articulatoire: les voyelles nasales, la consonne /ʁ/...
ils font également partie de la boîte à outils du professeur.